book

BEST RATE GUARANTEERATE CALENDAR FLIGHT + HOTEL

The white rounds that decorate the outer walls of Jean Georges Steakhouse represent bone rounds. 

TALENT

Vous avez si faim qu’une cuisine simplement raffinée ne suffirait pas.

Vous avez faim de côtes de bœuf braisées par un chef couronné par trois étoiles au Michelin, des côtes dans lesquelles votre couteau glisse sans accroc. Dégustez un Cabernet sélectionné par l’un des 186 meilleurs maîtres sommeliers du monde pour transformer votre risotto en œuvre d’art et une absinthe préparée par une main experte pour accompagner le plat de pétoncles du jour.

Le curriculum de notre équipe de talents culinaires va bien au-delà de la formation d’expert et des récompenses de la profession. Goûtez, vous comprendrez.

Chef Masa Takayama

EXECUTIVE CHEF,

Hometown:

Kuroiso, Japan

Years as a Chef:

40

Favorite Dish:

Grilled fish

Chef Masa Takayama | Bio

Masa Takayama est sans doute le plus célèbre chef sushi des États-Unis. Ses menus quatre étoiles, son charme sans prétention et sa dextérité artistique lui ont valu d'impressionner ses clients aussi bien sur la côte Est que sur la côte Ouest. Aujourd'hui, il apporte à Las Vegas son célèbre charisme et sa cuisine tout aussi célèbre en rejoignant l'ARIA Resort & Casino, qui inclut le barMASA et le Tetsu, entre autres restaurants prestigieux.

Parti pour Tokyo à la fin de ses études, il fut embauché à la plonge dans un restaurant de sushi réputé, Ginza Sushi-ko. Intrigué par la joie authentique qu'il percevait chez les convives, il commença à développer un grand intérêt pour ce restaurant et son art culinaire. Son ascension jusqu'au poste de chef sushi ne se fit guère attendre.

Huit ans plus tard, Takayama se rendit à Los Angeles, avide de voir ces plaines à pertes de vue totalement opposées aux paysages montagneux du Japon. Il travailla dans un certain nombre de petits restaurants japonais avant d'ouvrir son propre Ginza Sushi-ko à Beverly Hills, en 1983. Petit, intime et situé dans un petit centre commercial peu attrayant, le Ginza Sushi-ko se construisit rapidement une clientèle passionnée, avant de se voir attribuer une critique 4 étoiles par le Los Angeles Times. Takayama devint ensuite célèbre pour son talent à trouver les meilleurs ingrédients possibles. Les premières années, il n'hésitait pas à prendre l'avion pour se rendre lui-même au marché aux poissons de Tsukiji à Tokyo chaque samedi.

Peu après le tournant du millénaire, Takayama reçut une offre pour ouvrir un restaurant à New York, dans le nouveau Time Warner Center. Encouragé par Thomas Keller, mais aussi par l'économie florissante et le l'excitation de travailler une ville encore plus grande, Takayama ouvrit le Masa en 2004. Bientôt, son restaurant remporta 4 étoiles du New York Times (le seul restaurant japonais à réussir cet exploit en 20 ans !). Le très respecté critique culinaire Frank Bruni a même déclaré : « Masa crée des instants d'exaltation d'une qualité que peu d'autres restaurants, voire aucun,  peuvent égaler ». Cette distinction fut bientôt complétée par 5 étoiles Mobil et par la consécration des 3 étoiles au Michelin.

Cinq ans plus tard, Takayama retrouve l'occident pour prendre part à la l'explosion culinaire en cours à l'ARIA de Las Vegas. Le barMASA et le Tetsu, établissements frères de son restaurant de New York, lui ont permis de retrouver ses fidèles suiveurs de la côte Ouest et d'exprimer le concept du shabu-shabu qu'il développait depuis un certain temps.

Chef Jean-Georges Vongerichten

EXECUTIVE CHEF,

Hometown:

Alsce, France

Chef Jean-Georges Vongerichten | Bio

Natif de la périphérie de Strasbourg, en Alsace, Jean-Georges Vongerichten raconte que ses tout premiers souvenirs d'enfance avaient pour sujet la cuisine. Formé à l'Auberge de I’Ill au cours de ses études et apprenti du chef Paul Haeberlin, il a ensuite travaillé avec Paul Bocuse et le Maître Cuisinier Louis Outhier à l'Oasis, dans le sud de la France.
Jean-Georges a également travaillé en Asie, à l'Oriental Hotel de Bangkok, au Méridien de Singapour et au Mandarin de Hong Kong.
Il s'implique dans tous les aspects de la vie de ses restaurants, du concept original aux menus, en passant par la conception architecturale, la sélection du personnel... et ainsi de suite jusqu'au moindre détail. Lui et son partenaire Phil Suarez travaillent ensemble depuis plus de 18 ans pour créer des restaurants à la fois durables et contemporains.

Chef Jean-Philippe Maury

EXECUTIVE CHEF,

Hometown:

Perpignan, France

Favorite Dish:

Chocolate Truffles

Chef Jean-Philippe Maury | Bio

La vie à Las Vegas réussit à Jean-Philippe Maury. Son savoir-faire et sa passion pour les pâtisseries françaises peuvent s'exprimer en toute liberté dans les deux « Jean Philippe Pâtisseries » dont l'une se trouve au Bellagio et l'autre au ARIA.
Originaire de Perpignan, Jean-Philippe Maury déclare que sa passion pour la pâtisserie lui a été inspirée par sa tante. « Personne dans ma famille n'est chef cuisinier ou professionnel de la restauration. Par contre, ma tante aimait beaucoup faire des gâteaux, et j'étais son assistant ». « À huit ans, j'ai dit à mes parents que je voulais être chef pâtissier. Et ils m'ont pris au mot !». À 17 ans, il s'est inscrit à l'école hôtelière du Moulin à Vent de Perpignan, où il s'est formé à plusieurs spécialités : pâtisserie, glaces, chocolat et confiseries.
Les week-ends étaient consacrés à des stages en apprentissage chez le Maître Pâtissier Marc Comte, ce qui a permis à Jean-Philippe Maury d'ajouter des pâtisseries méditerranéennes et catalanes à son répertoire. Pendant plusieurs années après sa sortie de l'école, Jean-Philippe Maury a travaillé sans relâche dans divers restaurants pour affiner son art et enrichir son expérience. Mais c'est finalement la compétition qui a permis de révéler son talent incontestable, avec des médailles de bronze à Paris et Sète, une médaille d'or à Bordeaux et le titre de Meilleur Ouvrier de France 1997 dans la catégorie du meilleur chef pâtissier.
Cette distinction suprême lui a immédiatement valu une reconnaissance internationale. La même année, le chef François Paillard invitait Jean-Philippe Maury à devenir chef pâtissier de son restaurant et de sa boutique de New York, et les créations élaborées du lauréat se virent consacrer des articles dans les magazines « Pastry Art and Design » et dans le « New York Times ». Moins d'un an plus tard, Jean-Philippe Maury acceptait le poste de chef pâtissier du Bellagio de Las Vegas, titulaire de 5 diamants AAA, puis il ouvrit « Jean Philippe Pâtisserie » au ARIA Resort and Casino.

Masa crée des instants d'exaltation d'une qualité que peu d'autres restaurants, voire aucun,  peuvent égaler ». Cette distinction fut bientôt complétée par 5 étoiles Mobil et par la consécration des 3 étoiles au Michelin.

 

Cinq ans plus tard, Takayama retrouve l'occident pour prendre part à la l'explosion culinaire en cours à l'ARIA de Las Vegas. Le barMASA et le Tetsu, établissements frères de son restaurant de New York, lui ont permis de retrouver ses fidèles suiveurs de la côte Ouest et d'exprimer le concept du shabu-shabu qu'il développait depuis un certain temps.

Chef Julian Serrano

EXECUTIVE CHEF,

Hometown:

Madrid, Spain

Years as a Chef:

40

Favorite Dish:

Fish & Vegetables

Chef Julian Serrano | Bio

C'est en tant que chef exécutif de son restaurant éponyme que le chef primé Julian Serrano réinvente la cuisine traditionnelle représentative de ses origines espagnoles.
Natif de Madrid, Julian Serrano est diplômé de la Escuela Gastronomie P.P.O. hotel management school de Marbella, en Espagne. Il a pu exprimer sa passion pour la cuisine française dans certains restaurants d'Europe les plus réputés. Il a notamment travaillé chez Lucas Carton à Paris, à l'Hôtel de France à Auch, Chez Max à Zurich et à L'aubergine de Munich.
Après de brefs passages à Miami et à Nashville, Serrano s'établit à San Francisco, où il aida à ouvrir le restaurant Masa en 1983 sous la tutelle de son célèbre fondateur, Masataka Kobayashi.
En 1998, Serrano apporta sa mémorable cuisine alliant saveurs françaises et méditerranéennes au Bellagio de Las Vegas en tant que chef exécutif du Picasso. Ce restaurant récompensé par deux étoiles au Michelin détient 5 diamants AAA depuis 2002, et sa carte des vins a reçu le grand prix très convoité du magazine Wine Spectator.
Dans son restaurant le plus récent niché au coeur de l'éblouissant ARIA, Serrano poursuit son ambition de toujours : partager les secrets de sa propre cuisine espagnole. En 2010, le magazine Esquire a nommé le restaurant Julian Serrano l'un des meilleurs nouveaux restaurants de l'année. Le restaurant a reçu également le « Best of Award of Excellence » du magazine Wine Spectator en 2011.

Chef Shawn Mcclain

EXECUTIVE CHEF,

Hometown:

San Diego, CA

Chef Shawn Mcclain | Bio

Shawn McClain possède un véritable don pour marier concepts innovants, tradition et sensibilité. Son menu américain artisanal décline des combinaisons de saveurs inspirées de touches méditerranéennes et de produits de l'environnement fertile de la  Californie.
L'étoile de Shawn McClain s'est élevée très rapidement au firmament du monde de la gastronomie. Il est d'abord apparu sur la scène nationale grâce aux 4 étoiles qui lui ont été attribuées à la fois par le Chicago Tribune et le Chicago Sun-Times pour son travail au restaurant Trio d'Evanston. En 2001, après sept ans d'un succès ininterrompu, il changea d'horizon pour ouvrir le String, conçu pour être un hommage aux fruits de mer. Acclamé par la critique, ce restaurant a également remporté un vif succès auprès des consommateurs. La même année, le String figurait parmi les finalistes pour le prix du meilleur nouveau restaurant de la James Beard Foundation, et Shawn McClain était nommé chef de l'année par le magazine Esquire.
En 2004, Shawn McClain était déjà prêt à relever un nouveau défi en ouvrant son second restaurant, le Green Zebra. Rencontrant un succès immédiat, ce restaurant décline un concept avant-gardiste qui élève les légumes au rang d'ingrédient principal de chaque menu. Cette nouvelle réussite a valu à Shawn McClain des critiques dithyrambiques du New York Times, de Bon Appétit, de Food & Wine et de plusieurs autres publications prestigieuses.
Après avoir prolongé cette réussite à Chicago avec le Custom House, Shawn McClain finit par se tourner vers les lumières de Las Vegas. Désormais au Sage du ARIA Resort & Casino, Shawn McClain a changé une fois de plus d'orientation avec un nouveau menu américain basé sur des produits d'une fraîcheur irrésistible, issus du sol fertile de mère Californie. Après les succès rencontrés par chacune de ses initiatives à Chicago, Shawn McClain a été attiré à la fois par le défi que représentait une nouvelle ville et séduit par la perspective de travailler à un endroit aussi prestigieux que l'ARIA. Son sens aigu des concepts sortant de l'ordinaire est à la base de sa capacité permanente à réveiller les papilles des gastronomes dans tout le pays.

Masa crée des instants d'exaltation d'une qualité que peu d'autres restaurants, voire aucun,  peuvent égaler ». Cette distinction fut bientôt complétée par 5 étoiles Mobil et par la consécration des 3 étoiles au Michelin.

Cinq ans plus tard, Takayama retrouve l'occident pour prendre part à la l'explosion culinaire en cours à l'ARIA de Las Vegas. Le barMASA et le Tetsu, établissements frères de son restaurant de New York, lui ont permis de retrouver ses fidèles suiveurs de la côte Ouest et d'exprimer le concept du shabu-shabu qu'il développait depuis un certain temps.

Chef Anthony Amoroso

EXECUTIVE CHEF,

Years as a Chef:

15

Chef Anthony Amoroso | Bio

Natif du New Jersey, Anthony Amoroso Jr. a obtenu son diplôme en arts culinaires au Huron County Community College de Jersey City. Il commença sa carrière en 1999 par un poste de second de cuisine au Hilton Short Hills, restaurant du New Jersey récompensé par 5 diamants AAA.

Un an plus tard, Anthony Amoroso partit pour New York pour reprendre le poste de chef de cuisine du restaurant Oceana, aux côtés du célèbre chef Rick Moonen. Ensemble, Anthony Amoroso et Rick Moonen permirent à l'Oceana de conserver les trois étoiles qui lui avaient été attribuées par le New York Times. Ils collaborèrent ensuite à l'ouverture du restaurant Branzini en 2002 et du RM en 2003.

Anthony Amoroso arriva à Las Vegas en 2003 pour reprendre le poste de chef exécutif au Fiamma Trattoria & Bar du MGM Grand Hotel & Casino. Deux ans plus tard, il devint le chef exécutif du MICHAEL MINA Bellagio. Le célèbre chef collabora avec Anthony Amoroso sur le développement des menus, et alla jusqu'à lui confier la supervision de toutes les opérations et du personnel dans son restaurant éponyme de Las Vegas. Pendant le passage d'Anthony Amoroso au MICHAEL MINA Bellagio, le restaurant remporta une étoile au Michelin et Anthony Amoroso fut nommé « Étoile montante de Las Vegas » par StarChefs.com en 2009. Plus que satisfait du travail d'Anthony Amoroso, Michael Mina lui demanda en 2009 de revenir au New Jersey pour devenir chef exécutif de son restaurant Seablue au Borgata Hotel Casino & Spa.

2010 fut l'année de la révélation pour Anthony Amoroso, lorsqu'il battit le tenant du titre Masaharu Morimoto dans le concours télévisé de l'Iron Chef America. Le talent d'Anthony Amoroso fut immédiatement repéré, et il devint en 2011 le chef exécutif de BR Guest Hospitality à New York, travaillant avec des restaurants de la côte Est et de la côte Ouest. Anthony Amoroso a contribué à ouvrir, établir et superviser plusieurs restaurants BR Guest, notamment Sammy D's au Harrah’s Atlantic City Resort and Casino, et l'Atlantic Grill Steak and Seafood du Caesars Atlantic City Hotel and Casino.

Après deux années d'un franc succès, Anthony Amoroso retourna à Las Vegas pour devenir chef exécutif de l'ARIA Resort & Casino, complexe récompensé des cinq diamants AAA et situé sur le Strip de Las Vegas. Ici, Anthony Amoroso utilise son expérience, ses techniques culinaires et son dévouement envers la haute cuisine pour gérer un portefeuille impressionnant de plus de 20 établissements , dont la plupart sont confiés à des chefs renommés ayant remporté des récompenses.

Kim Wood

SOMMELIER,

Hometown:

Dayton, Texas

Kim Wood | Bio

Avec plus de quatre ans à l'ARIA Resort & Casino, le dévouement de Kim Wood envers l'industrie des boissons, son perfectionnisme et son talent créateur l'ont conduit à son poste actuel de directeur responsable des vins. Né à Dayton, au Texas, Kim Wood a été élevé à Fort Worth. Il est diplômé de l'Université John Hopkins et possède un diplôme en génie biomédical et en finance. Il partit ensuite vivre à Dallas, où il travailla en tant que serveur et barman. Kim Wood admet qu'il s'est pris d'une véritable passion pour la restauration, mais n'avait aucune idée précise de ce qu'il voulait faire. Le hasard fit bien les choses lorsqu'un ami lui conseilla de s'adresser à un  sommelier du Pappas Bros Steakhouse. Travaillant en étroite collaboration avec Drew Hendricks, chef sommelier et actuel responsable de la formation dédiée aux vins et spiritueux de Pappas Restaurants, Inc., Kim Wood fut immédiatement fasciné par le vin. À l'époque, Rob Bigelow, chef sommelier et ancien directeur de la restauration de l'ARIA, était en train de mettre au point l'équipe de l'ARIA. Le nom de Kim Wood fut mentionné plusieurs fois et il décida de rejoindre l'équipe en 2009 en participant à l'ouverture du Jean Georges Steakhouse en tant que sommelier, ce qui lui permet de travailler avec plus de 720 vins et champagnes. L'alliance favorite de Kim Wood ? Tartare de thon et Riesling Domaine Weinbach.

Craig Schoettler

MIXOLOGIST,

Craig Schoettler | Bio

Craig Schoettler commença son voyage culinaire sur les chapeaux de roues et n'a jamais ralenti, utilisant son expérience de la cuisine raffinée pour entamer une carrière réussie dans le secteur des vins et spiritueux. En 2007, il obtint avec les honneurs une licence en sciences des arts culinaires de Johnson & Wales University. Pendant ses études, Craig Schoettler acquit de l'expérience en tant que stagiaire au restaurant Tru de Chicago, où il gravit rapidement les échelons jusqu'à devenir chef de partie.

Son diplôme en poche, Craig Schoettler passa chez Alinea, restaurant 3 étoiles au Michelin, d'abord en tant que stagiaire, puis en tant que chef de partie. Craig Schoettler fut rapidement promu au poste de chef de tournant auquel il assistait les chefs à tous les postes de cuisine. En 2009, toujours chez Alinea, Craig Schoettler eut l'idée de créer une série de cocktails comestibles. C'est là que prit naissance l'étape suivante de sa carrière. En 2010, il devint chef exécutif de The Aviary, bar à cocktails et restaurant très renommé.

C'est d'ailleurs pour The Aviary que Craig Schoettler développa une cuisine axée sur les boissons, ainsi qu'un bar expérimental où il conçut et créa deux programmes récompensés par la critique à base de cocktails progressifs et de techniques totalement innovantes. Les styles novateurs de Craig Schoettler lui ont rapidement valu la reconnaissance de magazines locaux et nationaux.

Après avoir brièvement interrompu ses activités pour voyager, Craig Schoettler décida de s'essayer au travail de barman. Il accepta donc un poste au Drumbar à Chicago. Moins d'une semaine après son arrivée, on lui demanda de reprendre le programme des boissons. En 2012, Craig Schoettler devint directeur du programme boissons de l'entreprise parente du Drumbar, Menin Hotels. 

Principalement chargé de la supervision à l'hôtel Raffaelo, Craig Schoettler transforma son bar, le Drumbar, en un concept de bar sophistiqué proposant une sélection de whiskies des quatre coins du monde. Craig Schoettler a également créé des minibars de luxe pour les clients, contribuant à redéfinir le concept de restauration en chambre à l'hôtel. Il a également redéfini le programme des boissons au Menin's Radio Bar de Miami. Après l'énorme succès remporté au cours de son année chez Menin Hotels, Craig Schoettler accepta avec empressement l'offre du luxueux ARIA Resort & Casino de Las Vegas récompensé par 5 diamants AAA.

Premier mixologiste interne de l'ARIA, Craig Schoettler repousse les frontières de la mixologie moderne en travaillant constamment au développement de nouvelles idées afin d'atteindre la qualité la plus haute en termes de service et d'expérience client.

Le dévouement de Craig Schoettler envers son métier et son étourdissante créativité lui ont permis de remporter plusieurs prix, notamment celui de « Beverage Professional of the Year » du Chicago Tribune, ou encore celui de « National Bartender of the Year » décerné par Eater National. Ses concepts révolutionnaires ont également obtenu une grande reconnaissance grâce aux titres que ses bars ont reçu, par exemple celui de meilleur nouveau bar du magazine Time-Out Chicago ou encore son classement dans les 10 meilleurs bars à whiskies d'Amérique en 2013, attribué par GQ Magazine, et le prix de la meilleure carte des boissons décerné par la James Beard Foundation.